Les dérives de la pensée positive

Dernière mise à jour : 3 oct.


La pensée positive est très en vogue ces dernières années. Optimisme, motivation, nouvel élan pour un nouveau départ, tout cela sonne très bien,mais qu’en est-il quand notre état est contradictoire avec ce mode de pensées ? Est-ce juste de se forcer à être positif quand on se sent lasse ou que nous n'avons pas le moral ?


Être positif oui, dans le sens où une vision positive et confiante de la vie vous sera plus profitable qu’une vision négative ou fataliste. Une personne qui a confiance en elle, qui pense qu’elle peut réussir tout ce qu’elle entreprend, qui voit la vie comme une multitude d’expériences qui l’enrichissent, aura davantage de chance de réussir qu'une personne qui n’a pas confiance en elle, qui s’imagine qu’elle n’y arrivera jamais, qui s'inquiète beaucoup, ou qui pense que ça ne vaut pas la peine d'essayer, …


Ce qui peut être toxique pour vous-même, c’est lorsque vous utilisez la pensée positive à outrance, même lorsque que vous ne vous sentez pas bien. Vous vous forcez à être positif. Mais prétendre l’être ne vous aidera pas, bien au contraire.


Non seulement, vous n’attirerez pas de positif, mais vous allez vous épuiser.

Même si vous avez l’impression que la pensée positive vous aide à sortir d’une période difficile, car elle a ce côté motivant et euphorisant, sur le long terme, si vous n’êtes pas sincère avec vous-même et vous forcez à être positif en toute circonstance même quand vous vous sentez triste, désemparé ou en colère, vous créez une sorte de discordance dans vos énergies.

Vous ressentez par exemple de la tristesse, mais comme vous ne vous autorisez pas à ressentir cette émotion et vous forcez à faire comme si tout allait bien, vous étouffez l'émotion à l’intérieur de vous. Et vous vous mentez à vous-même.

C’est la pire chose que vous puissiez vous faire.


Vous n’êtes plus en accord avec vous-même. Vous n’êtes plus aligné. Lorsque vos pensées, vos paroles et vos actes sont alignés, vous pensez ce que vous dites et, vous faites ce que vous pensez et dites. C’est le meilleur moyen d’attirer à soi ce que l’on souhaite, ce qui nous correspond car ainsi, vous êtes authentique, vous vibrez votre vérité.


Mais si vous placez un couvercle sur vos émotions, et prétendez être ce que vous n’êtes pas, vous reniez qui vous êtes, cela va vous demander de l’énergie et cela va vous épuiser.

Sur le long terme, refoulez vos émotions peut avoir des conséquences sur le corps, vous pourriez déclencher des maux, des maladies, ou faire une dépression...

Parce que ce que l’on enfouie pendant des années, finira indubitablement par ressortir, et bien souvent en puissance. Le couvercle finit par sauter, la cocotte-minute explose.


Notre modèle de société occidentale incite au dépassement de soi, à ne pas s’écouter, à tirer toujours plus sur la corde. Elle nous dit que ce n’est pas bien de ressentir de la colère, qu’être triste, c’est être sensible, ce qui est perçu comme une faiblesse. Elle nous fait culpabiliser de ressentir de telles émotions.

Ne soyez pas dupe de cette hypocrisie ! Notre société est basée sur le profit, pas sur l’humain.

Elle ne nous incite pas à prendre le temps de regarder à l’intérieur, à observer nos émotions, à nous écouter et à être honnêtes avec nous-même.

Pendant ce temps, les dépressions et les burn-out vont crescendo !



Alors, que faire ?

  • Ayez confiance. Garder espoir. Ne vous sabotez pas avec des pensées ou des croyances limitantes, gardez à l’esprit que vous pouvez faire ou être bien plus que ce que vous imaginez et avancez un pas après l’autre vers vos objectifs. Soyez assuré que vous méritez ce qu’il y a de mieux pour vous.

  • Écoutez-vous. C’est ok d’être fatiguée, c’est ok d’être triste, c’est ok d’être en colère. Inutile de nier ce que se passe ou de culpabiliser. Vous avez le droit de ne pas vous sentir bien. Acceptez-vous, ne vous jugez pas. Prenez plutôt le temps de regarder ce qui se passe en vous, autorisez-vous à ressentir vos émotions. Regardez comment et où elles se manifestent dans votre corps, à quel moment elles se manifestent, dans quelles circonstances. Elles sont porteuses de messages. Observer tout cela et laissez vos émotions être. Elles finiront par s’apaiser. Plus vous prenez l’habitude de les observer et de les laisser être, sans les juger ou vous juger, moins elles vous impacteront quand elles vous traverseront. Vous développerez aussi davantage de conscience de vous-même en comprenant les éléments déclencheurs, en remontant à la source de ce qui vous fait réagir.

  • Soyez honnête avec vous-même. C'est le point le plus important. Prétendre être heureux et positif quand on ne se sent pas bien, se convaincre que tout va bien quand on se sent mal, c'est mentir aux autres mais surtout à soi-même. C'est refuser de reconnaître les émotions qui vous traversent. Ce n'est pas comme si vous pouviez corriger votre état avec de jolies paroles ou pensées positives. Cela ne fait qu'accroître le malaise intérieur. Lorsque vous vous mentez à vous-même, que cela soit de manière consciente ou inconsciente, c’est par peur d’affronter la réalité. La vérité vous fait peur, elle vous dérange ou elle vous ferait souffrir, l'occulter vous protège et le mensonge vous procure du réconfort. Mais vivre ainsi, c’est vivre dans l’illusion. Votre réalité n’est pas la vérité, tout votre monde est biaisé et vous vous coupez de vérités bien plus grandes et plus profondes.


On dit souvent qu’il ne faut pas avoir peur du regard des autres et oser être soi-même.


J’ajouterai qu'en plus, il ne faut pas avoir peur de se regarder en face, d’abaisser ses propres barrières, d’être totalement honnête et vrai avec soi dans l’intime, car ce que pensent les autres devrait être le dernier de vos soucis, si vous ne vous autorisez pas à être vous-même, et préférez vivre dans l’illusion réconfortante de la pensée positive.


Pour accéder à la vérité, il faut déjà avoir conscience de ce qui ne l’est pas. Osez regarder à l'intérieur de vous qui vous êtes vraiment.


Soyez en vérité. Soyez vrai.



Chaleureusement,


Delphine Deluzet

Lithothérapie

Massages énergétiques

Massages avec les pierres

Conseils en Phytothérapie, Aromathérapie & Micronutrition

www.corpsdecristal.com








30 vues0 commentaire